Hazebrouck : un stage de Pâques encadré par des entraîneurs anglais professionnels. (La Voix du Nord) - SCH - Club de football à Hazebrouck depuis 1907

Hazebrouck : un stage de Pâques encadré par des entraîneurs anglais professionnels. (La Voix du Nord)

      Le FC Reading (club de 2è Division Anglaise) organise, en collaboration avec le Sporting-club d’Hazebrouck (SCH), un stage de football de quatre jours durant cette deuxième semaine des vacances de Pâques pour les catégories U12 à U17.

      1625818156_B972601690Z.1_20140430175754_000_G1R2C5GN2.1-0Le Stage des vacances de Pâques est encadré par des entraineurs possédants les plus hauts niveaux de diplomes de l’UEFA.

      Ce stage est encadré par Ian Martin Juryeff (ancien joueur professionnel de 1979 à 1995 et entraîneur anglais), secondé par Davis Evans et Alex Mc Sweeney, coachs de l’Academy du FC Reading (entraîneurs détenteurs des plus hauts diplômes UEFA) ainsi que des éducateurs du SCH.

      Ian Martin Juryeff a joué avant-centre dans les clubs de Reading, Ipswich ou encore Southampton en 2è ou 3è division anglaise. Puis, il est devenu entraîneur, après avoir passé ses diplômes (il a notamment celui pour entraîner en Ligue 1), à l’Academy de Southampton, où il a notamment eu sous ses ordres, Théo Walcott et Alex Chamberlain, qui font aujourd’hui les beaux jours d’Arsenal. Il est ensuite passé pour Chelsea, où il avait la responsabilité de l’école de foot, puis de l’équipe U19 Féminine avant d’atterrir à l’Academy de Reading.

      Ian Martin Juryeff, David Evans et Alex Mc Sweeney ont mis en place tout leur savoir pour tenter d’apprendre aux jeunes Français, les vertus du football anglais, la combativité et le respect, des valeurs chères à leurs yeux : « À travers les séances d’entraînement et un programme varié d’activités, les enfants appréhendent les valeurs propres au club de la première ligue, à savoir le leadership, le travail d’équipe, le respect des autres et la solidarité. C’est très dur de bien jouer au football. Si nous sommes exigeants, parfois même un peu durs à leurs yeux, c’est uniquement dans le but de les faire progresser. Il faut savoir accepter les critiques de son entraîneur, les comprendre pour s’améliorer car le football moderne est très astreignant », explique Ian Martin Juryeff.
      Ce qui n’a pas l’air du tout de déplaire aux jeunes : « J’ai l’habitude de venir aux stages du SCH. Même si les exercices sont plus difficiles et qu’il nous demande de toujours jouer, je trouve qu’avec lui, c’est mieux, on apprend beaucoup de choses », affirme Florent, jeune U13 licencié au SCH.

      La Voix du Nord