[Secrets de Coachs] Clément Demol - SCH - Club de football à Hazebrouck depuis 1907

[Secrets de Coachs] Clément Demol

      La catégorie Secrets de Coachs s’inspire directement du livre « Secrets de Coachs » par Daniel Riolo et Christophe Paillet. Nous allons donc rencontrer un à un les différents éducateurs et leur poser un panel de questions : le club, le foot, leur vision du foot, leur vie, leurs ambitions, tout y passera. Pour ce dernier secret de coach de la saison, c’est Clément Demol qui se confie à vous. 

       Clément Demol

      Clement

      1. Présentation (Profession, âge, situation) :

      Je m’appelle Clément Demol, j’ai 21 ans et je viens d’obtenir ma Licence STAPS mention Éducation Motricité. L’année prochaine j’entrerai en Master à l’ESPE (École  Supérieure du Professorat et de l’Éducation) pour préparer le concours du CAPEPS afin de devenir professeur d’EPS.

      Au niveau footballistique, je possède l’Initiateur 1 et le Certificat de Formateur de Football 2ème niveau.

      J’entrainais cette saison l’équipe 1 de la catégorie U11.

      1292880_633641683337468_1261009646_oClément Demol

      2. Depuis combien de temps es-tu au Sch et quel est ton sentiment sur le club ?

      Je suis arrivé en 2001/2002 au club après avoir participé au stage que le SCH organisait durant les vacances, le directeur de l’époque était d’ailleurs Kacem Abdelhak, que j’ai revu cette année au club. J’y ai donc joué dans toutes les catégories de poussins jusqu’à séniors.

      1535498_10202838212305561_1251382043_nPremiers pas sur le Stade Damette.

      Parallèlement, j’ai débuté une carrière d’éducateur lors de la saison 2009/2010 où j’effectuais seulement les entrainements le mercredi après-midi chez les U11 puis dès la saison suivante, j’ai pris la responsabilité d’une équipe U11, catégorie que je n’ai plus quittée depuis jusqu’à prendre la responsabilité de la catégorie cette saison. Depuis Septembre 2012, je m’occupe du site internet du sch (sch-foot.com) avec l’aide de Vincent Cattoen. C’est également lors de cette période que j’ai pris la responsabilité de l’organisation du tournoi U11 Irénée Lionet et du tournoi U13 Maurice Sergheraert. Enfin, depuis janvier 2013, j’ai intégré le comité directeur du club sur proposition du Président Jacques Claeys.

      Mon sentiment sur le club, c’est qu’après avoir connu une période dorée avec la montée en CFA 2 et les 2, 3 années qui ont suivi, le Sporting s’est englué dans une routine où chacun s’est un peu éparpillé et désolidarisé ce qui a entrainé le club dans une spirale négative marquée par les 2 descentes consécutives de l’équipe première. Le SCH a donc quelque peu perdu les valeurs qui faisaient sa force, mais croyez-moi, l’ensemble des acteurs du club font en sorte de les retrouver afin de redonner sa place au SCH dans le gratin du football régional. J’espère que le virage pris récemment et centré sur la jeunesse portera rapidement ses fruits et que l’on retrouvera très vite cette unité. J’ai bon espoirs car toutes les générations que j’ai côtoyées depuis 5 ans en U11 sont toutes prometteuses !

      3. Pourquoi être devenu éducateur ?

      Dans un premier temps, c’est l’ensemble des éducateurs que j’ai eu durant mon parcours de joueurs qui m’ont donné envie de devenir éducateur, notamment Salim Hachemi et Pascal Chaumette.

      Le fait de transmettre des valeurs, d’inculquer aux jeunes l’esprit de groupe (coopérer, se sacrifier, partager). C’est tout d’abord un apprentissage pour le foot, mais c’est aussi un apprentissage pour leur vie future. J’ai toujours aimé être au contact des jeunes, leur joie de vivre, leur insouciance et leur spontanéité leur donne une grande force, qui nous font même revenir enfant nous-même ! Je trouve vraiment beaucoup de plaisir à les côtoyer, les voir évoluer, progresser.

      Et donc à l’époque, j’allais voir les matchs de Clément Bossaert (un vrai fou qui se retrouvait en plein milieu du terrain sans même s’en rendre compte tellement il était dans son match !!!) qui s’occupait déjà d’une équipe, ça a fini de me convaincre et m’a permis de me lancer en vrai plutôt que jouer à Football Manager sur le PC ! Ahah

      Tournoi Sailly (9)Jamais le dernier pour s’amuser..

      4. Quelles sont tes ambitions pour l’avenir ?

      Malheureusement j’ai dû prendre une décision très difficile en cette fin de saison, je ne prendrais pas d’équipe la saison prochaine pour me consacrer à mes études afin de préparer au mieux le concours du CAPEPS, car je ne voulais pas m’engager à moitié.

      Cependant j’espère vraiment retrouver une place d’éducateur dès que ma situation le permettra car je sais d’ores et déjà que cela va terriblement me manquer la saison prochaine… Mais je ne serais jamais très, très loin des terrains ! En effet, je vais prendre plutôt un rôle de coordinateur pour les catégories jeunes, tout en prenant la responsabilité des tournois.

      Peut-être qu’à long terme, j’aimerais prendre une équipe évoluant sur un terrain à 11 (U14 à U17), mais en tout cas pour l’instant, je n’envisage pas vraiment de prendre le contrôle d’une équipe séniors.

      IMG_8803

      5. Meilleurs et pires souvenirs en tant qu’éducateur ?

      J’ai beau chercher, j’ai du mal à trouver de mauvais souvenirs, je pars du principe que l’on retire toujours quelques choses des épreuves que l’on rencontre et qu’il y a donc toujours du positif à tirer de chaque situation.

      À l’inverse, pour les meilleurs souvenirs, j’ai en tellement qui me reviennent en tête qu’il m’est difficile de choisir. J’ai toujours eu la chance d’avoir des très bons groupes de jeunes mais aussi de très bon groupe de parents durant ces 5 années passées au bord des terrains, j’ai donc vécu de super moments, sur mais aussi en dehors du terrain !

      Blzt80SIgAEp9Z5.jpg_largeLes U11 au tournoi du Touquet (Photo Ln TACFCO)

      Mais puisqu’il faut choisir, je vais retenir 2 moments :

      Le 1er, sportif, s’est déroulé cette année lors du tournoi du Touquet à Pâques avec mes U11. J’apprécie beaucoup ce tournoi auquel déjà participé  la saison précédente, du fait de la qualité des infrastructures, en effet on n’a pas toujours la chance de jouer sur de si beau terrain mais aussi car l’on rencontre des équipes que l’on ne rencontre jamais en amical, en championnat ou dans les tournois par ici. Donc lors du week-end de Pâques, nous sommes parti au Touquet sur 2 jours avec mes U11 et les U12 de Clément Bossaert. Nous avons tous dormi sur place, avec d’autres équipes dans une salle des sports, vraiment un super moment avec de supers souvenirs. Les parents nous ont ensuite rejoints le dimanche. Cerise sur le gâteau nous avons remporté le tournoi tandis que les U12 sont arrivés jusqu’en finale. Je m’en souviendrais très longtemps !

      10293744_10203561995359685_6577635088663750326_oBeaucoup de joie et de vie dans ce groupe U11 très prometteur !

      Enfin le 2ème est plutôt extra-sportif. Lors de la saison 2011/2012, j’ai contracté une maladie qui m’a imposé de passer quelque temps à l’hôpital. Un samedi après-midi, sur mon lit d’hôpital, je reçois une grande carte signée par tous mes joueurs et leurs parents, puis j’ai eu les joueurs au téléphone après une victoire pour le cri de guerre et peu après, je reçois une vidéo d’une maman de jumeaux qui évoluaient en équipe A avec un petit message pour moi, je m’en souviens comme si c’était hier, ça m’avait énormément touché. Alors dès que je suis sorti de l’hôpital, la première chose que j’ai demandé à faire, c’est retourner à l’entrainement et voir les matchs ! J’étais au bord du terrain, assis sur une chaise car je ne savais même pas tenir debout, ni me déplacer sans mes béquilles, mais je me sentais vraiment revivre !

      La suite de la saison fût inoubliable, avec de super gamins et des parents aux petits soins, conclu par un barbecue chez les parents d’un joueur avec une grande bataille d’eau.

      Barbuc chez Lucas Billiau Lundi PentecoteBataille d’eau lors du barbecue de fin de saison : tous contre le coach !

      6. Que penses-tu de la phrase de Michel Platini : « Un entraîneur n’a jamais fait gagné un match ? »

      Un entraineur n’a jamais fait gagner un match, certes mais un seul joueur non plus, car c’est bien l’équipe entière qui gagne ou qui perd et l’entraineur fait partie intégrante de l’équipe. L’entraineur c’est quand même celui qui définit le jeu et surtout qui donne une identité à l’équipe ! Les meilleurs entraineurs arrivent à tirer le meilleur de leur joueur, au niveau physique, technique, tactique et surtout mental, qui est selon l’un des aspects les plus importants dans le « football moderne. »

      428959_3536777053780_994116538_n« Télévision, Téléphone Portable, Lecteur DVD, Ordinateur, Console de jeux, Aucun écran ne sera jamais aussi captivant qu’un entraineur. »

      7. Équipe préférée

      Le Racing Club de Lens bien sur ! Ensuite j’ai un petit faible pour le Real Madrid en Espagne, l’AS Roma en Italie & Manchester United en Angleterre.

      Lens19

      8. Joueur préféré

      Ronaldo, le Brésilien, le plus grand avant-centre de tous les temps !

      5c6466f67e983b7aa3474d4c532025f8_crop_exact

      9. Entraîneur préféré

      Même s’il n’entraine plus maintenant : Arrigo Sacchi, il a révolutionné le football.

      1634280_w2

      10. Stade préféré

      Santiago Bernabeu, j’aimerai beaucoup m’y rendre prochainement.

      acb_estadios_estadio_santiago_bernabeu_2

      11. Match préféré

      Je pourrai citer les France Brésil de 1998 ou de 2006 ou bien encore la folle finale de Ligue des Champions entre Liverpool et le Milan en 2003 mais je vais choisir la finale de l’Euro 2000 entre la France et l’Italie !

      12. Film préféré

      Qui a re-tué Pamela Rose ? Totalement absurde mais j’adore !

      13. Musique préférée

      Alors là ! J’écoute vraiment tous les styles de musique, je n’ai donc pas vraiment de musique préférée. Souvent, j’aime une musique pour le symbole que je lui associe ou pour le souvenir qu’elle me rappelle. J’en ai donc plusieurs qui me viennent en tête, mais je vais citer : Un Jour de Paix de 113.

      14. Citation préférée

      « Tu peux tout accomplir dans la vie si tu as le courage de le rêver, l’intelligence d’en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mené à bien. »

      Autrement dit, si tu veux faire quelque chose, soit tu trouves un moyen de le faire, soit tu trouves une excuse. Personnellement, je ne supporte pas de faire les choses à moitié, soit je m’implique à fond, soit je ne le fais pas.

      15. Anecdote / Mot de la fin :

      J’ai plusieurs anecdotes concernant cette saison.

      La première, s’est déroulée au mois de Décembre. On se rendait à Luchin pour disputer un match de championnat. Je suis arrivé le premier avec ma petite voiture, et j’ai croisé tous les joueurs du LOSC qui repartaient de l’entrainement avec leurs grosses voitures, je devais me pousser sur le côté pour les laisser passer ! Ahah. Puis les jeunes sont arrivés et nous avons vu une superbe voiture blanche s’approchait de nous, puis le chauffeur ouvre son carreau, c’était Tulio De Melo qui nous a ensuite demandés spontanément si l’on voulait qu’il descende de sa voiture afin qu’on puisse prendre une photo tous ensemble ! Un très bon souvenir, à noter également qu’en deuxième période, c’est René Girard qui est venu faire un petit tour au bord du terrain pour regarder une partie du match !

      1467400_604060779647681_853143714_n

      Enfin, j’ai deux petites anecdotes qui datent toutes les 2 du tournoi du Touquet de cette année :

      La première, c’est que peu après le tournoi de l’année 2013, j’avais annoncé à une personne que je reviendrai en 2014 et que je gagnerai le tournoi, ce qui fût chose faite ! J’ai donc respecté ma promesse faîte un an auparavant, une sorte d’intuition surement !

      10272650_625973660830676_888478143306440469_oVictoire au Touquet !

      La deuxième, toujours lors du tournoi du Touquet, c’est que lors de nos 2 premiers matchs de poules, nous avons été arbitré par un arbitre un peu spécial puisqu’il s’agissait de Guillaume Ducatel, ancien footballeur professionnel sous les couleurs Boulonnaise et qui évolue désormais au Touquet ! A la fin du 2ème match, il est venu me voir en me disant que l’on avait une très bonne équipe, qui jouait bien & qu’il espérait qu’on aille loin dans le tournoi ! Voir un ancien footballeur professionnel passer sa journée à arbitrer et être aussi accessible, ce sont les valeurs du foot que j’aime.

      1492391_625432554218120_5052016789568097135_oLes jeunes Hazebrouckois ont été arbitré par un arbitre un peu spécial pusqu’il s’agit de Guillaume Ducatel, ancien footballeur professionnel.

      Pour ce mot de la fin, je voudrais remercier tous ceux qui ont contribué à ces magnifiques saisons en tant qu’éducateur, que ce soit les joueurs, j’ai toujours eu la chance d’avoir des jeunes passionnés, très respectueux, mais aussi les parents, sans eux pour les déplacements etc, on ne pourrait faire la moitié de ce qu’on réalise chaque saison, et quand tout se passe bien, comme ça toujours été le cas pour moi, cela permet d’avoir de très grands souvenirs surtout lors des tournois, des fêtes de fin saison sans oublier mes parents, qui m’ont souvent vu passer des journées et des week-ends au stade plutôt qu’à la maison et en ayant la contrainte de me conduire à droite et à gauche.. et enfin les différents éducateurs que j’ai pu côtoyer et qui m’ont permis d’apprendre lors des différents formations ou autres (Merci Océano Pereira pour tout ce que tu apportes au football).

      *****

      Retrouvez l’ensemble des Secrets de Coachs en cliquant ici.

      Baptiste CarralVincent CattoenRomuald Richard Frédéric Persoon Clément Bossaert Fred Norez Jérémy Willaeys Clément Riera Lionel Verhaeghe Dominique Leverd Geoffrey Clarret