[Secrets de Coachs] Lionel Verhaeghe - SCH - Club de football à Hazebrouck depuis 1907

[Secrets de Coachs] Lionel Verhaeghe

      Nouveau site, nouveaux articles, plus vivant, depuis quelques temps maintenant, le Sporting Club d’Hazebrouck s’offre une nouvelle vie sur internet. Aujourd’hui on vous présente une nouvelle catégorie qui s’inspire directement du livre « Secrets de Coachs » par Daniel Riolo et Christophe Paillet.
      Nous allons donc rencontrer un à un les différents éducateurs et leurs poser un panel de questions : le club, le foot, leur vision du foot, leur vie, leurs ambitions, tout y passera.
      Après Geoffrey Clarret et Dominque Leverd qui se sont prêtés les premiers au jeu, c’est au tour de Lionel Verhaeghe de se confier.

      Lionel Verhaeghe

      1. Présentation (Profession, âge, situation) :

      Je m’appelle Lionel Verhaeghe et j’ai 29 ans.J’ai un enfant, une petite fille et bientôt un deuxième enfant attendu pour mars.

      Je travaille chez Colaert Essieux à Steenbecque en tant qu’acheteur.

      Au niveau du football,je possède l’animateur séniors (AS) ainsi que le tronc commun du BE1, suite à ma licence STAPS.

      Je suis éducateur des U17 qui évolue en Promotion d’Honneur avec Daniel Leconte et Vincent Cattoen (U17 Excellence).

      2. Depuis combien de temps es tu au Sch et quel est ton sentiment sur le club ?

      Je suis au club depuis l’âge de 12 ans. Le Sporting a toujours été mon club, malgré un passage à la Gorgue pendant 4 ans.

      C’est un club très familial avec des bénévoles très investis, toujours disponibles… C’est également un club très ambitieux mais qui manque malheureusement de structures pour rivaliser avec les gros clubs de la région …

      3. Pourquoi être devenu éducateur ?

      Vers l’âge de 15 ans, j’ai voulu faire comme mon père, c’est à dire, devenir éducateur.

      J’ai commencé par prendre une équipe de – 13 ans pendant 1 an. J’ai ensuite pris la responsabilité de l’école de foot pendant 2 ans.

      Voulant prendre une équipe à 11, j’ai eu un contact avec le CS La Gorgue pour prendre les – 15 ans j’y suis resté 4 ans. J’y garde un très bon souvenir, ce fut une belle expérience.

      J’ai toujours voulu revenir dans mon club, et il y a 5 ans, j’ai eu un contact avec Jacques Levoye et Jacques Claeys qui m’ont proposé les – 15 ans (catégorie U17), je suis donc revenu dans mon club de cœur.

      4. Qu’elles sont tes ambitions pour l’avenir ?

      Dans l’immédiat, maintenir les deux équipes U17 dans leur division respective.

      Pour la suite, même si ma situation professionnelle et personnelle ne permet pas d’être investi à 200%, j’aimerai découvrir une nouvelle aventure !!!

      5. Meilleurs et pires souvenirs en tant qu’éducateur ?

      Mes meilleurs souvenirs sont mes deux premières saisons en 15 ans (U17) au club après mon retour. Ce fut deux saisons ex-cep-tion-nelles qui se terminent par deux titres de champion (Champion de Régional 2009 & Champion de PH en 2010) , avec un adjoint Fred Norez (qui est par ailleurs un super gars !) avec lequel nous avons fait un super boulot mais aussi des joueurs extraordinaires (extraordinaires en tant que joueur mais aussi et surtout avec des mentalités irréprochables). Il ne faut pas oublier tous mes dirigeants et les parents qui étaient présents à chaque match pour m’aider et encourager les joueurs et qui ont eux aussi une part de responsabilité dans la conquête des deux titres.

      Frédéric Norez & Lionel Verhaeghe.

      Si je devais choisir un moment précis, je garderais en mémoire les deux matchs de la montée :

      Notamment la 1ère saison (2008-2009), où nous jouions à domicile devant un public très nombreux contre le second Bruay (qui avait encore le match aller en travers de la gorge car on l’avait emporté 1-0 à Bruay avec une équipe décimée par les absents, le match s’étant déroulé pendant les vacances de février), le match de la montée, et nous l’avons emporter sur un score net et sans bavure : 4-0… J’en garde encore de sacrés frissons !!!

      Ensuite pour la 2ème saison, je n’oublierai jamais non plus le match du titre à Marck en Calaisis, on était mené 1-0 à 30 minutes de la fin et on finit par l’emporter 2-1. Un grand moment de stress, de soulagement et d’émotions !

      Les U17 Champions deux années consécutives.

      Quant à mon pire souvenir, c’est une défaite à Croix, 5-0 alors que nous étions leader en championnat de Régional lors de la saison 2008-2009, heureusement on finira champion à la fin de saison.

      Je n’oublierai pas également la saison dernière, où nous terminons dernier de DH même si nous sommes pas passés loin du maintien …

      6. Que penses tu de la phrase de Michel Platini : « Un entraîneur n’a jamais fait gagné un match ? »

      Je pense que l’entraîneur contribue à la réussite de son équipe de par son travail tout au long de la semaine mais aussi dans l’état d’esprit qu’il veut inculquer à son groupe.

      7. Équipe préférée

      Même s’ils ne sont pas toujours très réguliers, Arsenal est l’équipe que je préfère.

      8. Joueur préféré

      Lionel Messi, pour ses performances et ses exploits réguliers !

      9. Entraîneur préféré

      Arsène Wenger et sa tendance à faire confiance aux jeunes joueurs.

      10. Stade préféré

      Je ne citerais pas de stade en particulier mais les stades anglais ont vraiment une belle réputation, et j’aimerais pourquoi pas m’y rendre un jour ou l’autre.

      11. Match préféré

      La finale de la coupe du monde 1998 : FRANCE – BRÉSIL ! Victoire 3 à 0 de la France (doublé de Mr Zinedine Zidane, Emmanuel Petit). Et 1, et 2, et 3 zéro ! Un grand souvenir pour tous les français et pour tous les fans de football, avec le fameux : « Après avoir vu ça, on peut mourir tranquille » de Thierry Roland.

      12. Film préféré

      Je ne suis pas un grand fan de la TV et je vais peut-être surprendre beaucoup de monde mais j’aime bien la série « Camping » avec Dubosc. J’aime également beaucoup les anciens films, devenus cultes et que tout le monde connaît : « La 7ème compagnie » ou « Les Bronzés font du ski ».

      13 Musique préférée

      Je n’ai pas de préférences particulières, j’aime bien tous les styles de musique.

      14. Citation préférée

      « L’esprit d’équipe … C’est des mecs qui sont une équipe, ils ont un esprit ! Alors, ils partagent ! » Coluche.

      Cette citation illustre bien une équipe de football, on peut avoir les meilleurs joueurs du monde, si il n’y a pas d’esprit d’équipe dans le groupe cela ne mènera jamais à rien.

      Un groupe très soudé avant d’entrer sur le terrain.

      15. Anecdote
      En ce qui concerne l’anecdote, nous avons demandé le ressenti de ses anciens joueurs avec lesquels Lionel a remporté les deux titres de champion de Régional et de Promotion d’Honneur :

      En haut de gauche à droite : Lionel Verhaeghe, Benjamin Debert, Nathan Dulongcourty, Corentin Halouane, Benjamin Laabd, Aymeric Halouane, Bastien Olivier et Ludovic Surmay.

      En bas de gauche à droite : Clément Bossaert, Antoine Daubigny, Maxime Plateel, Jean-François Malpaux, Florian Colemyn, Quentin Quimbetz et Théo Delcampe.

      Théo Delcampe (Capitaine ; Milieu défensif) : « C’est certainement l’un de mes plus beaux souvenirs en catégorie jeune ! Nous possédons vraiment une superbe équipe, très soudée sur le terrain et gérée par un coach qui a su imposer ses règles et ses ambitions. Bravo et merci à lui pour ces deux belles années passées en U17. »

      Ludovic Surmay (Défenseur central) : « C’était aussi bien un bon entraineur qu’une bonne amusette lors des différentes soirées (barbecues, anniversaires). »

      Barbecue de fin de saison.

      Aymeric Halouane (Défenseur central) : « J’ai passé 3 années exceptionnelles avec Lionel (2 montées successives et un maintien en DH). Ces années sont inoubliables ! »

      Quentin Quimbetz (Gardien) : « Si je suis là où je suis à l’heure actuelle, c’est à lui que je le dois ! C’est vraiment un coach super ! »

      Clément Bossaert (latéral gauche) : « Je retiendrais deux choses, la première, c’est lors d’un match à Longuenesse où nous avons était très mauvais et où on avait perdu, nous nous sommes pris un sacré savon, mais quelques heures après, on faisait la fête avec lui pour l’anniversaire de Quentin, comme si rien ne c’était passé dans l’après-midi ! Ensuite, je me souviens qu’en deux ans, nous avons perdu qu’un seul match à domicile, et c’est le seul match où il n’était pas présent car il était auprès de sa femme pour la naissance de sa fille ! »

      Bastien Olivier (milieu défensif): « Lio est un acharné de travail, un vrai gagnant ! On gagnait presque toujours alors qu’on était loin d’être les meilleurs. C’est également un grand, grand passionné de Foot ! »

      Benjamin Laabd (N°10, Attaquant) : « C’est Lionel qui m’a replacé dans l’axe, en attaque juste en soutien de l’attaquant. Ce changement fut bénéfique pour moi, j’ai d’ailleurs fini meilleur buteur avec 21 buts la première saison et j’ai marqué 17 buts la deuxième saison. Lionel est un acharné de travail qui nous transmettait sa rage de vaincre ! Même si on était pas forcément les plus fort au niveau football, au niveau mental on était bien supérieur à tout le monde, c’était ça le secret de notre réussite !

      Nathan Dulongcourty (attaquant) : « Je pense que c’est l’un des coachs qui a su gérer le mieux son équipe par rapport aux autres que j’ai eu. Il a su à chaque fois tirer le maximum de ses joueurs ! »

      Benjamin Debert (milieu offensif) : « Ma petite anecdote sur Lio, est lorsqu’il avait pris un vélo enfant à quatre roues et avec lequel il faisait le tour de la buvette lors du barbecue de fin de saison ! De très, très bon souvenirs ! Merci pour tout Lio ! »

      Festivités après la montée en PH.

      Corentin Halouane (milieu offensif) : « J’ai une petite anecdote le concernant, après la victoire 1 à 0 à Bruay (match très disputé où on marque à la dernière minute et où en prends la place de Leader qu’on ne lâchera plus), dans la voiture au retour, il nous a dit qu’il allait fêter la victoire à la maison, et la légende raconte que quelques mois après, il sera papa d’une petite fille ! »

      Maxime Plateel (Latéral droit) : « C’est un entraineur qui m’a poussé vers le haut et qui m’a permis de beaucoup progressé jusqu’à atteindre un bon niveau pour jouer dans une haute division (DH). Il nous a toujours soutenu et il prend son travail très à cœur ! »

      Didier Delcampe (Dirigeant) : « C’est un bon, un vrai meneur d’hommes ! »

      Frédéric Plattel (Dirigeant) : « Que de bons moments en tant que dirigeant, il a permis à l’équipe de faire un très beau parcours et il a emmené les jeunes au sommet jusqu’en DH en partant pourtant de la régionale ! »

      On est champion, on est champion, on est, on est, on est champion !

      One response on “[Secrets de Coachs] Lionel Verhaeghe

      1. […] Persoon ◊ Clément Bossaert ◊ Fred Norez ◊ Jérémy Willaeys ◊ Clément Riera ◊ Lionel Verhaeghe ◊ Dominique Leverd ◊ Geoffrey […]