Le CrossFit, une autre façon de faire de la musculation ! (La Voix du Nord) - SCH - Club de football à Hazebrouck depuis 1907

Le CrossFit, une autre façon de faire de la musculation ! (La Voix du Nord)

      Ne vous inquiétez pas si vous voyez autour de l’espace Desbuquois des hommes porter des pneus de tracteur ou gravir des escaliers à vive allure. En fait, il s’agit de « CrossFit », la nouvelle activité du club municipal de remise en forme et de musculation, géré par le Sporting-club d’Hazebrouck (SCH) présidé par Jacques Claeys. Nous avons demandé à Xavier Lamote, le référent en la matière, comment il avait découvert cette drôle d’activité.

      « Un soir, j’ai vu un nouveau membre Antoine Cornuel faire des exercices sans matériel. J’ai creusé un peu et Antoine m’a appris qu’il avait découvert sur internet le CrossFit, qui connaît beaucoup de succès aux États-Unis. Ce sport consiste en l’enchaînement successif d’exercices fonctionnels, avec une intensité élevée et sans temps de repos. C’est un mélange de plusieurs disciplines (gymnastique, haltérophilie, cardio, athlétisme, etc). Cette discipline est pratiquée par les forces armées et des sportifs de haut niveau. »

      Concrètement, comment cela s’est-il développé à Hazebrouck ? « Au début on était trois, indique Xavier Lamote. Pour arriver aujourd’hui à une dizaine de pratiquants. » Pour pratiquer le CrossFit, il est conseillé de posséder déjà une expérience sur les mouvements de musculation. De plus, le matériel est très diversifié et demande une certaine adaptation. « On a des pneus de tracteur, décrit le référent. Des kettelbells (poids russes, boules de fonte avec poignets, ballons etc.) C’est un sport qui nécessite un encadrement de tous les instants. À Hazebrouck, nous sommes quatre à posséder les diplômes d’État requis (Hélène et Xavier Lamote, Amaury Bensalem et Jeoffrey Clarret). On conseille et on s’adapte aux pathologies de chacun et à leurs capacités physiques. On est là aussi pour corriger les mouvements. Notre rôle est d’assurer leur sécurité. »

      Exemples d’exercices

      Xavier Lamote nous a ensuite donné des exemples pratiques des exercices, en nous expliquant ce qu’était leWorkout of the day (WOD) : « C’est le concept du CrossFit. J’en instaure un par mois et les entraînements s’articulent autour. Les athlètes sont toujours impatients de le découvrir chaque mois. Le principe est d’effectuer le WOD deux fois et le plus vite possible. Ce mois- ci, par exemple, ils devaient exécuter dix exercices avec entre autres, deux aller-retour en marche du fermier, avec deux disques de 15 kg, 20 swings avec des ketterbells de 16 kg, tractions, pompes avec des haltères de 14 kg, etc… Le but ce n’est pas de battre l’autre mais soi-même. Chacun note ses performances sur un tableau et essaie de les améliorer. Quand l’athlète a fini ses exercices, il n’est pas rare de voir ce dernier encourager un partenaire en difficulté. C’est un nouvel état d’esprit ou le dépassement de soi et la convivialité règnent. »

      La Voix du Nord