Eve Moreel : "je dirais à toutes les jeunes filles de se lancer dans cette belle expérience du football et de ne pas hésiter à rejoindre le SCH, où l'on s'y sent bien !" - SCH - Club de football à Hazebrouck depuis 1907

Eve Moreel : « je dirais à toutes les jeunes filles de se lancer dans cette belle expérience du football et de ne pas hésiter à rejoindre le SCH, où l’on s’y sent bien ! »

      Bonjour Eve, peux-tu nous raconter ton « histoire footballistique » et pourquoi tu as décidé de faire du foot au SC Hazebrouck ?

      Eve Moreel : Bonjour, à vrai dire mon histoire footballistique a commencé vers 4 ans quand je me suis mise à jouer au foot dans mon jardin avec mon frère ahah… À l’âge de 5 ans j’ai demandé à mes parents pour m’inscrire en club mais ils n’ont jamais voulu car mon frère pratiquer déjà le football et cela leur prenaient beaucoup de temps. C’était une grande déception pour moi … Durant mon année de première au Lycée des Flandres à Hazebrouck, j’ai eu l’opportunité de pouvoir faire du football dans le cadre des cours d’éducation physique et sportive (EPS). Le fait de me retrouver qu’avec des garçons m’avait un peu effrayé mais on peut dire que j’ai eu la chance d’avoir un bon professeur, Clément Demol, qui a su me mettre en confiance. Il n’a pas hésité à prendre son temps pour expliquer les bases et le langage approprié au football. C’est à partir de ce moment là où j’ai pris plaisir à toucher le ballon. Clément m’avait demandé si j’avais déjà pratiqué le football en club et je lui ai affirmé que non. Par la suite il m’a fait part qu’il allait y avoir une création d’équipe féminine au Sporting d’Hazebrouck et que je ne devais pas hésiter à aller faire les détections car il trouvait que j’avais « un bon pied ». Je me suis donc renseignée sur les jours de détections et c’est à partir de ce moment-là que j’ai tissé un lien avec le football. Je ne suis pas allée voir dans d’autres clubs car je me suis directement sentie à l’aise au sein du club, qui transmet des valeurs qui me correspondent.

      Eve Moreel (2)

      Comment se passe cette saison pour votre équipe féminine ?

      Cette saison 2017-2018 se passe beaucoup mieux que l’année précédente où nous avons connu quelques soucis d’effectifs. En effet, les détections en début de saison ont porté leurs fruits et nous avons su amener de nouvelles filles au sein de l’équipe. Chaque fille a du potentiel. Les résultats sont meilleurs mais le manque d’entrainements fait que nous n’arrivons pas forcement à ce que l’on souhaiterait. Malgré ça, la bonne humeur, l’envie de progresser, l’envie de jouer et de donner le meilleur de soi sont toujours au rendez-vous au sein de notre équipe.

      Feminine

      Savais-tu que le premier match officiel de l’équipe de France féminine de football s’est déroulé au Stade Damette le 17 avril 1971, qu’est ce que ça peut représenter pour toi de fouler désormais ce terrain ?

      Pour être franche, je ne savais pas que le premier match officiel de l’équipe de France féminine de football s’etait déroulé au Stade Damette en 1971… mais je suis ravie de l’apprendre. Je me coucherai moins bête ce soir ahah. C’est encourageant et symbolique de savoir que l’équipe féminine de France jouait à Damette il y a presque 50 ans et qu’il y a encore, à l’heure d’aujourd’hui, une équipe féminine du SC Hazebrouck qui foule ce même terrain.

      Que penses-tu du développement du football féminin en France ? T’intéresses-tu au football féminin professionnelle (Division 1, Équipe de France) ?

      Je pense que c’est un développement bénéfique car cela brise le stéréotype du « football pour les garçons ». Depuis ces dernières années, le football féminin se développe de plus en plus dans les clubs et cela ouvre une porte à toutes ces filles qui souhaitaient se mettre au football et je trouve ça intéressant qu’elles puissent enfin pratiquer ce sport. Le football c’est beau, le football féminin c’est encore plus beau. Quant au football féminin professionnel je m’y intéresse personnellement. En effet, en ce qui concerne la Division 1, je suis déjà allée voir plusieurs fois les filles du LOSC jouer et je ne rate aucun match de l’équipe de France.

       La France accueillera prochainement en 2019 la Coupe du Monde de football féminin, comptes-tu y participer ? Si oui, de quelle façon ?

      Bien sûr que oui, une vraie footballeuse doit participer à la coupe du monde du football féminin. Quant à moi, je pense me réunir avec mes amies du SC Hazebrouck pour que l’on puisse regarder les matchs ensemble. J’essayerai de les supporter au mieux et pourquoi pas aller les voir jouer pour leur apporter mon soutien. Je pense que c’est l’une des seules choses que je puisse faire…

      Le SCH envisage de créer des équipes féminines chez les jeunes (de 6 à 18 ans), que pourrais-tu dire aux jeunes filles pour les convaincre à franchir le pas et nous rejoindre ?

      Je dirai à toutes ces filles de se lancer dans cette belle expérience. Qu’elles ne doivent pas avoir peur de pratiquer ce sport car il est ouvert à tous et à toutes. Qu’elles ne doivent pas hésiter à nous rejoindre car le SC Hazebrouck est un club, une famille, où l’on s’y sent bien. Où les entraineurs ont l’envie de transmettre leur passion et de voir leurs joueurs progresser. Si des équipes féminines chez les jeunes se mettent en place, je n’hésiterai pas à aller les voir pour les encourager, pour leur donner confiance en elles tout en représentant l’équipe Séniors Féminines.

      31945362_1875400942511094_3123341230293909504_n

       

      Vous avez une fille qui souhaite faire du foot au SC Hazebrouck (débutantes ou non), ou bien vous souhaitez vous même faire du football au SCH, n’hésitez pas à contacter François Barras au 06/13/53/96/44 pour plus d’informations.

       

       

       

       

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *