Arrivé en octobre 2012 aux commandes du Sporting-club d’Hazebrouck, Frédéric Persoon retrouve samedi soir l’USL Dunkerque, équipe de National pour le compte du huitième tour de Coupe de France. Une rencontre très particulière pour celui qui a défendu les couleurs du club maritime durant treize années.

« C’est évidemment un match qui, sur le plan personnel, ne me laisse pas indifférent car un rendez-vous contre l’USLD aura toujours une saveur particulière pour moi qui y ai vécu de bonnes choses comme joueur puis comme entraîneur. Dunkerque est le club qui m’a permis de mettre le pied à l’étrier et d’apprendre mon métier d’entraîneur », explique Frédéric Persoon, le coach de l’équipe hazebrouckoise.

920523792_B977243179Z.1_20151204105613_000_G9U5NFJN1.1-0 Frédéric Persoon retrouve ce samedi son ancien club de Dunkerque à l’occasion du huitième tour de Coupe de France.

Recevoir Dunkerque à Damette rappellera forcément des souvenirs : « Quand il m’arrive d’aller voir un match au stade Tribut de Dunkerque, les supporters me reconnaissent et viennent me serrer la main. C’est le jour du match que je vais me rendre compte que c’est un beau clin d’œil du destin. »

Compliqué mais pas impossible

Pour Frédéric Persoon et ses joueurs, cette réception au stade Damette intervient après une défaite amère contre Le Portel alors que Dunkerque l’a emporté vendredi soir contre Marseille Consolat. Selon Frédéric Persoon, gagner contre Dunkerque qui évolue trois divisions au-dessus « ne sera pas facile, ce sera compliqué mais certainement pas impossible. Il ne faut pas oublier que c’est un match de Coupe de France, tout peut arriver. Ils sont venus nous voir jouer au Portel, c’est la preuve qu’ils ne nous prennent pas à la légère. C’est une marque de respect et cela ne m’étonne pas de la part de leur coach, Fabien Mercadal ».

En cas de victoire, des moments extraordinaires

L’affiche SCH – USLD, seul derby du Nord – Pas-de-Calais plaît donc à Frédéric Persoon « qui mettra quelque chose en place…vous verrez le jour du match ». Les joueurs hazebrouckois doivent bien se préparer pour cette rencontre : « Il faut qu’ils se rendent compte que c’est une occasion unique d’être mis en lumière, qu’en cas de victoire, ils vivraient des moments extraordinaires ». C’est une affiche qui devrait également plaire aux supporters de Flandre que l’on attend nombreux, Damette affichera probablement complet : « Il faut que notre public joue parfaitement son rôle de douzième homme, que les supporters donnent de la voix. Ils sont importants, on aura besoin d’eux. »